Rwanda : « On nous a menti pendant 25 ans », s’insurge Charles Onana

C’est parce qu’il a pu accéder aux archives des Nations unies, «jamais exploitées auparavant», insiste-t-il, que Charles Onana a réussi à produire un narratif très différent de la version officielle sur le génocide rwandais. Sur 650 pages, il démontre preuve à l’appui dans «Rwanda, la vérité sur l’opération turquoise» que la doxa voulant que les autorités rwandaises de l’époque aient planifié le génocide des Tutsis et que la France y ait été impliquée en armant les Hutus est fausse du début jusqu’à la fin. Thèse révisionniste? «Absolument pas» se défend son auteur au micro de Sputnik France, arguant que le président Paul Kagamé qui l’avait attaqué en justice a retiré sa plainte au dernier moment. Présentée par Christine H. Gueye

« OPERATION BANYARWANDA » OU LA VRAIE ORIGINE DES « BANYAMULENGE »

Réalisé en 1964 dans la province congolaise du Kivu et au Burundi, ce film « Opération Banyarwanda » montre comment la Croix-Rouge Internationale et le Haut-Commissariat pour les Réfugiés ont amené au Congo, entre 1962 et 1964, plus de 80 milles réfugiés rwandais tutsis qui avaient fui des tueries chez eux. Arrivés en RD Congo, avec l’accord des autorités congolaises, il fallait aider ces rwandais fugitifs en leur accordant la sécurité ; ensuite il fallait mettre en place un mécanisme pouvant les aider à être indépendants parce qu’on ne savait pas pour combien de temps ils allaient vivre en RD Congo. Ainsi on leur a fourni habillement, alimentation et traitement médical des réfugiés; puis on leur a distribué des terres boisées nécessitant un défrichement forestier pour qu’ils puissent organiser l’agriculture; construire des maisons et apprendre des métiers. Tous les congolais doivent vraiment connaître cette histoire pour éviter de tomber dans des pièges des récits mensongers que ces mêmes gens qu’on a aidé hier créent aujourd’hui pour chercher à s’accaparer par la ruse et la force la partie Est de la RD Congo.

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: