Accord de coopération policière entre la RDC et le Rwanda : un député adresse au VPM de l’intérieur une question d’actualité

Le député national, Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa, a déposé ce mercredi 15 décembre à l’assemblée nationale, une question d’actualité adressée au Vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, Daniel Aselo, en rapport avec la signature en date du 13 décembre, d’un pacte de coopération entre la police nationale congolaise et celle du Rwanda. Le pacte de coopération a été signé à Kigali au siège général de la police nationale rwandaise à Kacyiru entre le commissaire général Dieudonné Amuli Bahigwa et et son homologue rwandais, l’inspecteur général de police (IGP) Dan Munyuza.

En effet, cet élu demande à connaître les enjeux et les contours de cet accord.

Pour ce faire, Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa a articulé ses préoccupations autour des questions suivantes :

  • Que cache la signature de cet accord de cooperation avec le Rwanda juste après le début des opérations conjointes entre les FARDC et l’armée Ougandaise en vue de la traque des ADF à Beni et Ituri?
  • Quels sont les mobiles réels qui justifient le recours à la police rwandaise à Goma plutôt que de doter la police nationale congolaise basée dans cette ville des moyens humains et matériels adéquats ?
  • Dans quelle proportion le coût de la présence d’éléments de la police rwandaise à Goma serait-il inférieur au cout d’un plan urgent de formation des jeunes diplômés congolais à l’école de la police de Mugunga près de Goma dont les infrastructures et le personnel demeurent longtemps inoccupés ?
  • Quel plan de communication avez-vous envisagé autour de cet accord en vue d’apaiser les suspicions légitimes consécutives à la récente incursion de l’armée rwandaise dans six villages du groupement Bubumba en territoire de Nyiragongo près de Goma en date du 18 octobre 2021?

Il sied de rappeler que le protocole d’accord signé, oblige les deux institutions policières à unir leurs efforts contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme ; contrebande et trafic de stupéfiants et de substances psychotropes ainsi que de leurs précurseurs; la contrefaçon de monnaie et la prolifération des armes légères et de petit calibre.

D’autres domaines de partenariat incluent l’expertise et le partage de renseignements, la conduite d’opérations conjointes ou simultanées, la lutte contre la cybercriminalité, la traite des êtres humains, le trafic d’organes et la fraude documentaire.

Aussi, la police rwandaise a réitéré l’engagement du Rwanda à travailler avec la police de la RDC et d’autres institutions policières régionales pour établir une unité opérationnelle conjointe à Goma afin de collecter des informations sur les activités terroristes dans la région.

Carmel NDEO

Source: https://www.politico.cd/la-rdc-a-la-une/2021/12/15/accord-de-cooperation-policiere-entre-la-rdc-et-le-rwanda-un-depute-adresse-au-vpm-de-linterieur-une-question-dactualite.html/99839/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Website Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: