RDC : « Au cours de quel conseil des ministres la mission de Minembwe a-t-elle été décidée ? », demande Nzangi à Ruberwa

Le député national Muhindo Nzangi a également demandé des explications sur la présence de Ruberwa dans la délégation de la caravane de la paix conduite par le ministre de la défense nationale Aimé Ngoy Mukena. Alors que Ruberwa a soutenu avoir eu un ordre de mission du gouvernement à la suite d’un conseil des ministres qui avait tablé sur la mission officielle de Minembwe (Sud-Kivu).

« Le ministre d’Etat nous a dit que c’est au cours d’un conseil des ministres que la mission de Minembwe était décidée. Or, jusque-là, à notre connaissance, tous les conseils des ministres sont présidés par le Chef de l’Etat. Et dans son adresse aux députés à Goma, le Chef de l’Etat avait bien dit qu’il n’était pas au courant de cette mission. Donc, de quel conseil des ministres parle-t-on ? », s’est interrogé Muhindo Nzangi.

M. Muhindo révèle qu’il y a eu deux ordres de missions indiquant la même destination avec deux différents numéros ainsi que deux numéros d’imputations.

« Deux ordres de missions, signés le même jour, pour le même itinéraire, le même nombre des jours, curieusement en deux cas différents parce que c’est deux ordres de missions qui comportent des numéros qui se distancent. (…) Je me pose la question, comment le ministre d’Etat pourrait-il se retrouver membre d’une délégation présidée par un ministre lorsque c’est lui qui est le plus préséant », dit Muhindo Nzangi.

Et d’ajouter :« Le ministre a toujours chanté la bonne gouvernance, mais comment comprendre que les deux ordres de mission qui ont été signés le même jour, avec les mêmes itinéraires se retrouvent avec deux bailleurs de fonds, un ordre de mission qui doit être payé par la Banque Mondiale et un autre ordre de mission qui doit être payé par le trésor public ? Je me demande ; Est-ce que les fonds indus qui ont été perçus ont été remboursés dans la caisse de l’Etat selon la procédure ? Est-ce que l’installation du bourgmestre a été un fait du hasard, une coïncidence ou un fait programmé ? »

Contexte

Le bourgmestre de Minembwe était installé le 28 septembre en présence notamment du ministre d’Etat de la décentralisation et réformes institutionnelles, du ministre de la défense nationale, du gouverneur du Sud-Kivu, des chefs de la police et de l’armée ainsi que des dix députés nationaux. 

Au cours de la plénière du lundi 19 octobre, les députés avaient posé une vingtaine de questions au patron de la décentralisation après son interpellation initiée par le député Muhindo Nzangi. Ruberwa avait, dans son exposé, confié que c’est le gouvernement provincial qui avait installé Gad Mukiza notifié depuis deux ans. Des allégations rejetées juste après par l’incriminé dans un communiqué.

Selon les textes de la chambre basse du parlement, après la réponse du ministre d’Etat, la parole sera accordée à Muhindo Nzangi, initiateur de l’interpellation pour une conclusion. Sa démarche peut aboutir à des recommandations ou il peut la transformer en motion de défiance s’il estime que les réponses ne sont pas satisfaisantes. Dans cette seconde hypothèse, il lui faudrait au moins 51 signatures de ses collègues pour que cette motion soit portée et débattue en plénière.

Source: https://actualite.cd/2020/10/27/rdc-au-cours-de-quel-conseil-des-ministres-la-mission-de-minembwe-t-elle-ete-decidee

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: