L’envoyé spécial de l’ONU pour la région des grands lacs se réjouit de la résolution “pacifique” du conflit frontalier entre la RDC et la Zambie

Huang Xia, Envoyé spécial de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) pour la région des grands lacs a présenté, mardi 13 octobre, le dernier rapport du Secrétaire général au sujet de la mise en œuvre de l’Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et toute la région.

Dans ce rapport, M. xia dit noter quelques avancées encourageantes dans la région des grands lacs. Il a particulièrement salué « la résolution du différend transfrontalier entre la RDC et la Zambie par des moyens pacifiques, le transfert pacifique du pouvoir au Burundi à la suite des élections générales de mai 2020 et le retour des réfugiés burundais en provenance du Rwanda et de Tanzanie ».

Mais d’après une délégation congolaise conduite par le ministre de la défense, Aimé Ngoy Mukena, il y a deux semaines dans la province du Tanganyika, les militaires zambiens sont toujours présents sur le sol congolais. Bien qu’ils aient quitté les deux localités disputées, les zambiens se sont repliés à 7 km vers la frontière. 

Parlant spécialement de la RDC, Huang Xia a estimé que la situation sécuritaire et humanitaire était encore inquiétante.

« Au niveau sécuritaire et humanitaire, la situation demeure cependant toujours inquiétante dans l’est de la RDC. Les incidents transfrontaliers sporadiques et l’activisme des groupes armés opérant dans l’est de la RDC continuent d’être la cause de souffrances humaines intolérables », a-t-il fait savoir.

Et d’ajouter : « L’impunité dont jouissent les responsables de ces crimes traumatise les populations et affecte négativement les relations entre les pays ».

Pour M. Xia, la Déclaration de Nairobi sur la justice et la bonne gouvernance doit effectivement être mise en œuvre afin de renforcer la lutte contre l’impunité.

La déclaration de Nairobi avait mis fin à la guerre de plus d’une année entre l’armée congolaise et la rébellion du M23 au Nord-Kivu. Parmi les résolutions, il y a notamment la problématique rapatriement de plus d’un millier de combattants M23 qui avaient traversé au Rwanda et en Ouganda après être défaits par les FARDC.

Japhet Toko 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: