« La RDC est prise en otage par un accord occulte » (CENCO)

 

Il est inacceptable que le pays soit pris en otage par un accord occulte », dénonce le Comité permanent de la Commission épiscopale nationale du Congo (CENCO).

Réunis du 24 au 28 février 2020, les évêques de l’église catholique ont, dans un message intitulé Coalition pour quel but ? On reconnaît l’arbre par ses fruits, constaté que « nous assistons à un enrichissement injustifié et scandaleux d’une poignée des acteurs politiques au détriment de la grande majorité de la population ».

Pour la CENCO, « la corruption et le détournement des deniers publics persistent. Le comble est que ce détournement est l’œuvre de ceux-là mêmes qui sont appelés à être des garants du bien-être de la population ».

À quoi sert cette Coalition ?

« Malgré la pétition initiée par la CENCO et l’ECC qui a recueilli plus de 20 millions de signatures, les élections locales qui devraient garantir la proximité et valider des gouvernants à la base semblent être renvoyées aux calendes grecques ».

La CENCO constate aussi que « les réformes souhaitées avant les élections ne sont pas encore là. Ce sont là les mauvais fruits. Et on peut se demander à quoi sert cette Coalition au pouvoir ».

Exhortations au Chef de l’Etat 

« Nous exhortons le président de la République à poursuivre les efforts pour la restauration de la paix dans les zones gagnées par l’insécurité, de matérialiser des dispositions annoncées en matière de lutte contre la corruption ainsi que la dépolitisation de l’appareil judiciaire et de l’administration publique ».

La CENCO souhaite que « les enquêtes amorcées sur le détournement de deniers publics ne soient pas un leurre mais qu’ils aboutissent à des résultats palpables pour l’intérêt du pays. Veiller à la dépolitisation de la gestion des entreprises publiques en privilégiant la compétence, car les entreprises publiques ne sont pas des vaches à lait pour les regroupements politique, mais plutôt les unités de production pour la nation ».

Les exhortations de la CENCO vont également à l’endroit des élus du peuple pour qu’ils soient « sensibles à la souffrance du peuple ».

Parce que « la RDC n’est pas condamnée à rester toujours dans la pauvreté, dans la mauvaise gouvernance, dans la corruption, dans les violence et dans ton sorte d’anti-valeur », la CENCO rappelle que, « le peuple attend de la Coalition au pouvoir l’amélioration de ses conditions. Cela ne peut venir qu’avec le changement de nos mentalité et de nos pratiques ».

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: