RDC: Le 24 août 1998 le monde bascule à Kasika

by: PATIENT NYANGHE KASUKULU

Le mwami FRANCOIS MUBEZA et sa femme YVETTE NYANGHE

Le 24 août 1998, 22 ans que vous nous avez quittés mwami MUBEZA III et ton épouse YVETTE NYANGHE

Je me présente : je suis PATIENT NYANGHE KASUKULU, frère aîné de la femme de Mwami François, massacrée et tuée atrocement le 24 août 1998.

Aujourd’hui, 22 ans plus tard , je dénonce et crie vengeance au nom de tous les victimes de ces atrocités qui restent encore impunis.

22 ans que plus de 1000 familles pleurent, 22 ans que les bourreaux en cravate se pavanent en toute liberté et impunité. Oh que le monde est injuste ! 

Dans quel monde vit-on ? 

Le mwami FRANCOIS MUBEZA et sa femme YVETTE NYANGHE

Si 12 personnes meurent en Belgique ou en France, le monde s’arrêtera de tourner. Une chasse à l’homme sera lancée jusqu’à ce que les coupables soient punis.

À Kasika , plus de 1000 personnes ont été assassinées, massacrées, éventrées et la vie continue comme si rien ne s’était passé.

Que fait la communauté internationale, la CPI alors qu’ils connaissent les auteurs de ces atrocités ? 

Pourquoi les laissent-il se pavaner en toute impunité ?

Il n’est pas normal que les crimes commis à Kasika restent impunis. Il faut que les auteurs de ces odieux atrocités soient punis pour apaiser les souffrances des familles.

Je souhaite interpeller l’opinion tant national qu’international, à réclamer la justice face à cette violation des droits de l’homme, de demander une réparation afin de permettre aux familles de pleurer leurs morts et faire leur deuil.

Ce 24 août 2020 , le village de kasika pleure presque toute sa communauté, son roi Francois et sa femme, ma petite sœur, Yvette nyanghe, enceinte de jumeaux qui ont été éventrés puid tués. 

Que leurs âmes reposent en paix.

Triste réalité, c’est juste en Afrique qu’un bourreau peut être le confident de ses victimes. BENJAMIN SERUKIZA complice du massacre est présent dans la commission vérité et réconciliation,quelle hypocrisie ! 

Je tiens aussi à dénoncer et à demander la destitution de monsieur ALEXIS TAMBWE MWAMBA actuel président du sénat, AZARIAS RUBERWA ministre de décentralisation, JP ONDEKAME, les leaders de la rébellion RCD/GOMA auteurs et complices de ces massacres.

Triste histoire, 22 ans après, les commanditaires de ces massacres odieux se la coulent douce dans des villas à Kinshasa,Bukavu et Kigali.

Bref,au Congo,nous sommes aussi des humains et nous avons droit à la vie et à la paix. 

Ce 24 août 2020, les visages de nos frères et soeurs tués innocemments depuis plus de 22 ans reviennent et notre indignation s’accentue.

Nous sommes une génération née et grandie dans la guerre, nous n’accepterons pas d’y vieillir.

Un jour le Congo se relèvera(Ghislain muhiro).

QUE PLUS JAMAIS CES ACTES NE SE REPETENT

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: