A Genève, les leaders de l’opposition avaient promis de mettre fin à leur carrière, en cas du non-respect des engagements

« Je m’engage sur l’honneur à respecter scrupuleusement toutes les dispositions de l’accord LAMUKA, y compris son préambule ainsi que tous les textes y afférents. Je m’engage en outre à ne pas trahir le peuple Congolais en violant les dispositions précitées. Si je ne respecte pas mes engagements, je mettrais fin à ma carrière politique et je serais soumis à l’opprobre de la Nation et à la sanction de mes pairs ». 

Ce texte est contenu dans l’acte d’engagement signé par les 7 leaders de l’opposition qui avaient participé aux travaux de Genève qui aveint conduit à la désignation du candidat commune de l’opposition, Martin Fayulu. 

Le contenu de ces actes d’engagement a été rendu public ce mardi 13 novembre par la fondation Kofi Annan après le retrait des signatures de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe. 

La Fondation Kofi Annan affirme qu’elle a été sollicitée pour faciliter le processus de consultation et de concertation entre les partis politiques de l’opposition de la République Démocratique du Congo du 9 au 11 novembre 2018 à Genève.  

«Dans l’intérêt de la transparence, et après avoir informé les signataires, nous publions les actes d’engagement conclus à l’issue du dialogue de Genève en présence du facilitateur de la Fondation », indique le communiqué de la fondation Kofi Annan. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Powered by WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: